Je me suis fait tatouer à l'âge de 18 ans à Royan.
J'étais militaire depuis deux ans. J'avais des très grosses blessures d'enfance qui ont influencées mon choix de tatoo.
J'ai toujours eu du mal à accepter ce tatouage. Et le temps n'y a rien fait, bien au contraire.

A l'âge de trente ans, je me suis renseigné sur les techniques de détatouage.
J'ai appris qu'il y avait un laser Q-Switch à 30 mn de chez moi, dans une clinique.
J'ai pris rendez vous avec le dermatologue, qui a effectué un devis.
Le dermato a été sympa, j'ai payé 80 euros par séance.
J'avoue avoir eu de la chance!
Il aura fallu deux années et demi pour faire 11 séances, puis j'ai terminé avec une séance par an, vers le mois de mars.
Ce qui a fait 13 séances.

Les dermato trouvent que le résultat est quasi optimal.
L'encre était de couleur bleue marine et le tatoo datait de l'année 1997.
Les encres actuelles sont beaucoup plus fortes et donc plus difficiles à éliminer.

Pour tous ceux qui désirent se faire détatouer, il ne faut pas hésiter.
Même si c'est long et couteux, le résultat vaut le coup.
Pour le corps et pour la psychologie ...

L’être humain est profondément changeant, il a besoin de renouvellement.
Les pensées changent. Le corps change aussi, même si c'est plus difficile a voir.
C'est pourquoi le tatouage peut parfois devenir gênant.

Pour finir, je laisse parler le montage photo.