Coucou tout le monde,

Je souhaite aujourd'hui témoigner car moi aussi, je suis en train de me faire détatouer au laser.

J'ai toujours aimé les tatouages et j'en ai toujours voulu un. Et puis, en 2009, je me suis lancée et au début, je l'aimais vraiment. Sauf qu'au fil du temps, j'ai commencé à me lasser, puis, à en avoir honte. J'ai voulu le cacher et pas évident lorsque celui-ci est placé dans le haut du dos. Et surtout quand il fait très chaud. Terminé les débardeurs avec les cheveux attachés ... On ne s'imagine pas mais ça peut être très dur à vivre.

Donc voilà que je me suis lancée dans l'aventure du détatouage au laser, en septembre 2013. Je ne pourrai pas dire quel sorte de laser mon 1er dermato a utilisé car je ne lui ai tout simplement pas demandé. Je l'ai choisi car il exerçait en clinique, ce qui m'a inspiré confiance (100 € la séance).

De septembre 2013 à septembre 2014, j'ai fait 6 séances.

Puis, je suis tombée enceinte, ce qui fait que j'ai tout arrêté de septembre à juillet 2015. Et je peux vous dire que durant cette période, mon tatouage s'est considérablement éclairci. Il est donc vrai, selon moi, qu'entre plusieurs séances, la peau continue de travailler.

J'ai aujourd'hui repris les séances auprès d'un 2ème dermato (mon 1er ayant arrêté son activité).
J'ai fait 3 séances avec celui-ci (80 € la séance).

Je trouve aujourd'hui que le résultat stagne et je n'en vois plus le bout. Par rapport à la dernière photo, vous allez peut-être me dire que mon tatouage ne se voit plus, ce qui n'est pas vrai "en vrai". De près, on le distingue toujours.
Mon dermato pense qu'il va me falloir encore 2-3 séances mais je suis sceptique.

Au total, j'ai donc fait 9 séances (mais j'ai seulement 7 photos à vous proposer. Je n'ai pas pris de photo suite à ma 8ème séance car pour moi, il n'y a pas eu de changement. J'ai fait ma 9ème ce week-end et si les résulats sont satisfaisants, je vous posterai une photo).

J'encourage vivement les personnes qui souhaitent se faire détatouer à se lancer. C'est long et coûteux mais moralement, ça fait du bien ! Même si ça ne va jamais assez vite !