Chronique d'un détatouage

29 novembre 2015

Estelle

Coucou tout le monde,

Je souhaite aujourd'hui témoigner car moi aussi, je suis en train de me faire détatouer au laser.

J'ai toujours aimé les tatouages et j'en ai toujours voulu un. Et puis, en 2009, je me suis lancée et au début, je l'aimais vraiment. Sauf qu'au fil du temps, j'ai commencé à me lasser, puis, à en avoir honte. J'ai voulu le cacher et pas évident lorsque celui-ci est placé dans le haut du dos. Et surtout quand il fait très chaud. Terminé les débardeurs avec les cheveux attachés ... On ne s'imagine pas mais ça peut être très dur à vivre.

Donc voilà que je me suis lancée dans l'aventure du détatouage au laser, en septembre 2013. Je ne pourrai pas dire quel sorte de laser mon 1er dermato a utilisé car je ne lui ai tout simplement pas demandé. Je l'ai choisi car il exerçait en clinique, ce qui m'a inspiré confiance (100 € la séance).

De septembre 2013 à septembre 2014, j'ai fait 6 séances.

Puis, je suis tombée enceinte, ce qui fait que j'ai tout arrêté de septembre à juillet 2015. Et je peux vous dire que durant cette période, mon tatouage s'est considérablement éclairci. Il est donc vrai, selon moi, qu'entre plusieurs séances, la peau continue de travailler.

J'ai aujourd'hui repris les séances auprès d'un 2ème dermato (mon 1er ayant arrêté son activité).
J'ai fait 3 séances avec celui-ci (80 € la séance).

Je trouve aujourd'hui que le résultat stagne et je n'en vois plus le bout. Par rapport à la dernière photo, vous allez peut-être me dire que mon tatouage ne se voit plus, ce qui n'est pas vrai "en vrai". De près, on le distingue toujours.
Mon dermato pense qu'il va me falloir encore 2-3 séances mais je suis sceptique.

Au total, j'ai donc fait 9 séances (mais j'ai seulement 7 photos à vous proposer. Je n'ai pas pris de photo suite à ma 8ème séance car pour moi, il n'y a pas eu de changement. J'ai fait ma 9ème ce week-end et si les résulats sont satisfaisants, je vous posterai une photo).

J'encourage vivement les personnes qui souhaitent se faire détatouer à se lancer. C'est long et coûteux mais moralement, ça fait du bien ! Même si ça ne va jamais assez vite !

Posté par Petuliclic à 09:15 - Commentaires [17] - Permalien [#]


17 juillet 2015

Anne

Bonjour Lilou
Tout comme toi je suis tatouée depuis récemment (2 mois) et également comme toi le rejet psychologique est énorme. Il n'est pourtant pas très gros non plus, j'étais dans un état de désespoir complet. J'ai arrêté de m'alimenter de dormir et de travailler, même m'occuper de mon fils était compliqué. J'ai été mise sous anti dépresseurs pendant quelques jours.
J'ai également envisagé la chirurgie, car je voulais au plus vite mettre cette histoire derrière moi. Et bien sûr aussi a cause de la peur de l'échec avec le laser.
Puis j'ai pris sur moi pour essayer de réfléchir le plus posément possible.
Ma réflexion a été la suivante : prendre rdv avec un dermatho et avec un chirurgien puis prendre la décision par la suite.
Contrairement à ce que je pensais il a été tres compliqué de trouver un chirurgien qui accepte de me recevoir pour ce type d'intervention, tous m'orientaient vers un dermatho pour du laser. Puis un a accepté de me recevoir, mais m'a prévenu que ce ne serait qu'à l'issue de l'entretien qu'il me donnerait son accord ou non pour la chirurgie.
Avant ce rdv j'ai programmé une séance de laser "pour voir"...
Aucune douleur et à J 1 mois, je suis très satisfaite du résultat. Bien sur le tatouage n'est pas effacé il est encore bien présent. Mais a certains endroits c'est impressionnant. Et surtout psychologiquement je vais nettement mieux.
Et je vis bien avec, je rigole de ma bêtise maintenant, je me dis que ca aurait pu être pire!
J'ai rappelé le chirurgien, en lui disant que j'annulais le rdv car je voulais laisser sa chance au laser, et que si cela ne fonctionnait pas il ne serait jamais trop tard pour la chirurgie. Nous sommes restés de longues minutes au téléphone, il m'a conforté dans ma décision, m'a expliqué qu'il avait vu de très bons résultats, bien mieux qu'une vilaine cicatrice.
Après j'ai aussi vu des cicatrices de détatouage qui sont à peine perceptibles.
Tout dépend de ta peau et aussi de l'endroit où ton tatoo se trouve.
En tous cas sache qu'aujourd'hui je ne déprime plus du tout je suis patiente et m'étonne chaque jour de voir mon tatouage s'éclaircir.
Ça va aller mieux tu verras, je sais qu'à l'instant présent c'est tres douloureux mais ça va aller.

Posté par Petuliclic à 12:36 - Commentaires [170] - Permalien [#]

14 mars 2015

Jean

Hello,
Je suis un peu ton site depuis 2 ans...Je viens vers toi pcq je suis au bout du rouleau...
Actuellement j essaie de me faire enlever un tatoo (tribal dans le dos) depuis 3 ans environ.
J'en suis à ma 16 ème séance. Le RevLite Q-Switched est à sa puissance max, ma peau ne réagit presque plus (je cicatrise en 3 jours au lieu de 10 avant). Pourtant le tatto est belle est bien là. Encore très présent. Pourtant il n'y avait au départ "soit disant" rien de compliqué. Il est noir, pas en relief, j'ai la peau blanche bref on me promettait 5 séances au plus!
Au bout de la 16ème, je vois bien que je n'en verrai jamais la fin. Chaque séance supplémentaire éclaircie le tatoo de l'ordre de 5%. J imagine encore en avoir pour 15 ou 20 séances. Juste pour un tribal de taille moyenne. (120€ la séance de 10minutes).
Mon laseriste ne me dit plus rien. Le nombre de séances restantes est presque devenu le sujet tabou entre nous. A moins que je ne sois sa poule aux œufs d'or je ne sais pas.
Bref, ça fait 3 ans que ça dure et les résultats sont bof. Éclaircissement de 50% je dirais. Et basta! Pourtant on est à la puissance max...
Voilà, je me demandais si tu avais eu des retours de gens comme moi, qui après 15 ou 20 séances abandonnent dégoûtés. Faut il continuer?
On parle d'un laser picoseconde sur internet. Pour les microfragements d'encres... Penses tu que ça puisse fonctionner?
Je perds espoir...
Jean

Posté par Petuliclic à 11:07 - Commentaires [110] - Permalien [#]

31 janvier 2015

Lya

Il y a un 2 ans je me lance enfin pour mon deuxième tatouage, je le veux à l'intérieur du poignet j'ai le motif en tête depuis de nombreuses années, un coeur entrelacé d'arabesques, motif d'une dizaine de centimètres. Tatoueur conseillé par de nombreuses connaissances, ainsi que ma soeur 6 mois plus tôt. Le jour j ça se passe plutôt bien, sauf que je trouve mes arabesques pas bien' rondes 'pas bien 'finies'. Il me dit que ma peau est très fine et qu'il faudra des retouches. Bon ok, ça cicatrise, c'est pas super moche mais je ne suis pas satisfaite non plus, arrive le jour des fameuses retouches, il me réencre un peu partout j'ai mal je saigne énormément je fais une fixation sur une arabesque et lui demande de la modifier un peu... J'e n'aurais jamais dû. Sur le coup je me suis dis c'est normal c'est épais ça fait des aplats d'encre c'est tout frais c'est pas cicatrisé. Mais plus je regardais mon tatouage plus je le détestais, en plus par endroit ça faisait comme des petites cloques.Je le montre à 2 autres tatoueurs qui me disent qu'il m a piqué trop profond, trop d encre, et à rattraper ça allait être impossible sans passer par la case Laser!!! Dégoûtée, ecoeurée ! 10 ans d'attente pour ça!!!! C est décidé je ne le veux plus du tout je veux le faire enlever. Je passe mon temps à le cacher sous une tonne de bracelets.
Je me renseigne pour le Laser, 120 euros la séance, et on me dit qu' en 6/7 séances y aura plus rien! Je fonce les yeux fermés, c'est très douloureux, et je fais des mégas réactions à chaque fois, s'en suivent 3 semaines de soins et de traitement à chaque fois.
Les questions, les commentaires et les remarques de l'entourage, les "fallait faire ci" ou "fallait pas faire ça", ça me montent sérieusement à la tête, gros ras le bol, j ai un énorme mal être pendant longtemps.
j'ai fais 5 séances et malgré la douleur, les soins, l'argent foutu en l'air, il faut se rendre à l'évidence ce putain de tatouage est toujours là, certes légèrement atténué, les petites cloques d'encre n'y sont plus mais il est encore bel et bien là, et oui on vous vend du rêve en vous disant 6 / 7 séances !!!!
Je retourne voir un des tatoueurs qui m'avait conseillé le Laser, il me propose un cover, il me fait plusieurs dessins , je craque pour un, même si à la base je n'aurais jamais voulu un tatoo en couleur et ni une branche stylisée avec des fleurs de cerisiers (c'était la forme la mieux adaptée pour couvrir mon ancien tatoo).
Je me fais donc tatouer y a 3 mois et je suis enfin contente et soulagée. Je n'ai que des compliments sur ce nouveau tatouage et ça estompe peu à peu tous ces mois de galère. Même si j'ai toujours un petit pincement au coeur en le regardant parce que ce que je voulais à mon poignet ce n'était pas ça ... Je suis désolé je n ai pas de photos j ai tout supprimer le jour du cover c était assez libérateur.

Posté par Petuliclic à 14:42 - Commentaires [3] - Permalien [#]

21 janvier 2015

Recherche de témoignages

Bonjour!
Je me présente, Simon HOAREAU, étudiant en journalisme culturel à la Sorbonne. Dans le cadre d'une enquête pour notre webzine culturel, je me permets de vous contacter au sujet d'éventuels témoignages de détatouage. En effet, il se trouve que trois autres collègues et moi-même traitons du sujet du "corps post-tatoué" et nous souhaiterions contacter et éventuellement nous entretenir avec des personnes qui ont eu recours au détatouage.
Votre blog, étant en grande partie consacré à la question, nos nous sommes dit que vous pourriez peut-être répondre à nos questions ou nous indiquer des contacts qui pourraient être intéressés.
N'hésitez pas à me répondre sur mon adresse personnelle: sim.hh974@gmail.com ou mon portable 06.16.64.02.41
En vous souhaitant une bonne semaine!
Bien cordialement,
Simon HOAREAU

Posté par Petuliclic à 13:21 - Commentaires [1] - Permalien [#]


30 décembre 2014

Elias-Louis

Salut à tous ! J'ai découvert ce blog en début d'année 2014... J'adore le tatouage, j'en ai presque une quinzaine, et je n'aurai jamais pensé me tromper quant au choix de mon dernier tatouage et surtout... quant au choix du tatoueur... J'aime tous mes tatouages à vrai dire, sauf le dernier en date, qui est également le plus massif !

J'avais une idée très précise en tête, un gros motif qui rassemblait plusieurs symboles qui étaient importants pour moi. Je me souviendrais toujours de ce que m'a dit l'assistant du tatoueur quand j'ai laissé les arrhes pour bloquer un rdv : "t'inquiète pas, même si au dernier moment il y a des détails qui ne te plaisent pas, on fera quelques changements : le "one shot", c'est hyper rare !". Total, quand le tatoueur m'envoie le dessin qu'il avait préparé, je n'hésite pas à lui dire que ce n'est pas à la hauteur de ce que je m'imaginais. Suite à quoi je me fais engueuler bien méchant : "non mais tu déconnes j'ai passé 3 heures sur ton dessin merde putain !", puis finit par céder et en fait un autre... qui me plait bien davantage. J'avais demandé des couleurs, mais le nouveau motif qu'on m'avait présenté n'avait pas été colorisé. Bon bon, je ne me pose pas des masses de questions, au moins le motif me plaît. Je me rends donc à ma première séance qui consistait simplement à tracer les contours. Je prends rdv pour le remplissage... sans savoir de quelle façon le tatoueur avait prévu d'agencer les couleurs. J'arrive pour la seconde séance et là, j'entends le type derrière son bureau gueuler "et merde putain ! Fait chier j'avais colorisé sur l'ordi hier soir je viens de perdre mon fichier !" (allez savoir s'il avait vraiment colorisé ou si mon tatouage l'emmerdait tellement qu'il a feinté avoir perdu le fameux fichier "colorisé"...). Il recolorise tout ça à l'ordi en moins de 2 minutes et me présente quelque chose qui ne paraissait pas si mal à l'écran, mais qui n'aura pas du tout la même gueule sur ma jambe. De plus, pendant qu'il m'encre sans enthousiasme, je m'aperçois qu'il change certaines couleurs sans respecter le dessin sur l'ordi. Je ne sais vraiment pas ce qui m'a pris, j'aurais du tout annuler dès qu'il s'est mis à gueuler avant d'entamer la deuxième séance (ce qui aurait été par la suite beaucoup, beaucoup plus simple à détatouer !).
Je ressors et ne dis rien, rentre chez moi, enlève le cellophane, me regarde dans le miroir, à deux doigts de devenir fou avec l'envie subite de retourner chez le tatoueur pour lui faire comprendre à quel point un tatouage de merde est destructeur.

Depuis, je me suis toujours demandé pourquoi les tatoueurs acceptent des projets qui ne les intéressent pas : est-ce par avidité de fric ? sont-ils tellement avares de pognon qu'ils en viennent à oublier qu'ils tatouent des gens et qu'un tatouage réalisé sans envie est forcément laid et que cela peut littéralement détruire les gens ?
Si jamais un tatoueur passe par là... Si un projet vous paraît nul à chier (on peut trouver que certains clients ne sont vraiment pas inspirés ou ont tout simplement des goûts de chiottes ! C'est normal), par pitié, n'acceptez pas de les tatouer. C'est aussi simple que ça. Ne faîtes que des projets qui vous plaisent aussi, et qui cimenteront une relation vraiment saine entre le client et vous.

Bref, même pas cette horreur encore cicatrisée, je cours chez un autre tatoueur du même coin demander si on peut arranger ça. Je me fais engueuler une nouvelle fois mais il accepte. La première séance de "rattrapage" se passe bien et me redonne un immense espoir. Mais c'était sans compter que ce deuxième tatoueur a le sang chaud, et est allé demander des explications au premier entre temps. Je ne sais pas exactement ce qui s'est passé, mais je crois savoir que ça a été suffisamment tendu entre eux, que ça a causé du tort aux deux, puis ça a fini par me retomber dessus. Je me pointe donc pour ma deuxième séance de "rattrapage" et atterris dans une atmosphère lourde et pesante. Je paye cher pour un rattrapage qui s'avère minable : c'est pire qu'avant. C'est à ce moment que non seulement je déménage pour raisons professionnelles, mais je décide de me lancer dans une longue et coûteuse entreprise pour me faire détatouer.

J'ai fait ma deuxième séance à la mi décembre. La première avait été particulièrement concluante, j'ai constaté un éclaircissement net, même si mon tatouage est particulièrement dense. Je pense en avoir pour bien 2 ou 3 ans à raison de 350 euros par séance avec une dermato particulièrement attentive. Je sais pertinemment que je ne parviendrai jamais à un effacement total de cette merde infecte, mais j'espère une atténuation maximale de la zone pour retatouer par dessus. J'aime le tatouage, je continue en parallèle de me faire encrer (j'ai retrouvé un salon de tatouage génial où les types te disent clairement s'ils ne veulent pas se lancer dans un projet qui ne leur convient pas, et j'apprécie beaucoup leur façon d'orienter et de conseiller leurs clients). Je n'ai qu'une hâte : en finir avec ce détatouage et trouver une idée pour un full cover en noir et gris. Tout ça me coûte extrêmement cher, mais c'est le prix d'une ré-acceptation de soi. Cela fait un an que je n'ai pas porté de jupe, de robe, que je ne suis pas allée à la plage et surtout, que je ne me suis pas dénudé devant quelqu'un. Oui, ça paraît con comme comportement. Mais comment assumer un corps qui me déplait et qui est si abimé par ce tatouage devant quelqu'un ?

Je n'ai pas encore de photo à poster, mais peut-être que mon témoignage également incitera d'autres âmes esseulées à franchir le pas.

N'oubliez pas : selon le tatouage que vous avez, vous n'obtiendrez jamais un effacement total. Vous pourrez l'atténuer au maximum, mais il vous faudra sans doute envisager un tatouage par dessus... Alors surtout, choisissez bien votre tatoueur et votre motif ;) Passez des heures à regarder des photos de tatouages très divers, et n'hésitez pas à aller débusquer un professionnel du tatouage reconnu dont le style correspond à ce que vous souhaitez faire (n'allez pas demander un maori à un pro du réalisme par exemple), quitte à bouger de votre région car il s'agit de votre peau, de votre corps, de vous, et cela n'a aucun prix.

Posté par Petuliclic à 15:51 - Commentaires [7] - Permalien [#]

12 décembre 2014

Nadège

Voici des nouvelles photos de mes détatouages, et bien que c'est long!!! Je n'ai pas la chance comme certains, l'encre que j'ai est coriace (mon tatoueur me l'avait dit).

Beaucoup de temps et d'argent consommé, mais vais-je un jour voir le bout?

J'arrive à 1 an 1/2 de laser, je ne vois plus la différence, c'est bien pour cela que je ne vous envoie pas mes photos tous les 2 mois, aucun intérêt.

J'aimerai avoir des nouvelles des ancien(nes), n'hésitez pas à laisser vos photos et témoignages, ça fait tellement de bien!

Passez de bonnes fêtes!!! Et bon détatouage!

Posté par Petuliclic à 17:05 - Commentaires [20] - Permalien [#]

24 novembre 2014

Lilu

Bonjour,

J'ai fait ma 2e séance vendredi.
La dermato était plutôt contente des premières réactions.

Séance au laser avec une crème anesthésiante: pas eu mal quelques picotements sur l'os impression d'une séance encore plus rapide du coup. Elle a augmenté la puissance du laser, et mes séances se font au picosure du coup ma dermato m'a proposé de réduire les délais entre les séances je passe à 1.5 mois. C'est cool.

Aujourd'hui tatouage rouge moins douloureux que la première fois, (j'avais du mal à me poser dessus) je crème avec cicalfate et je protège avec des compresses.
J'attends de voir des résultats.

voilà pour moi...Et vous?

Posté par Petuliclic à 21:11 - Commentaires [33] - Permalien [#]

07 septembre 2014

Témoignage d'un détatouage

Je me suis fait tatouer à l'âge de 18 ans à Royan.
J'étais militaire depuis deux ans. J'avais des très grosses blessures d'enfance qui ont influencées mon choix de tatoo.
J'ai toujours eu du mal à accepter ce tatouage. Et le temps n'y a rien fait, bien au contraire.

A l'âge de trente ans, je me suis renseigné sur les techniques de détatouage.
J'ai appris qu'il y avait un laser Q-Switch à 30 mn de chez moi, dans une clinique.
J'ai pris rendez vous avec le dermatologue, qui a effectué un devis.
Le dermato a été sympa, j'ai payé 80 euros par séance.
J'avoue avoir eu de la chance!
Il aura fallu deux années et demi pour faire 11 séances, puis j'ai terminé avec une séance par an, vers le mois de mars.
Ce qui a fait 13 séances.

Les dermato trouvent que le résultat est quasi optimal.
L'encre était de couleur bleue marine et le tatoo datait de l'année 1997.
Les encres actuelles sont beaucoup plus fortes et donc plus difficiles à éliminer.

Pour tous ceux qui désirent se faire détatouer, il ne faut pas hésiter.
Même si c'est long et couteux, le résultat vaut le coup.
Pour le corps et pour la psychologie ...

L’être humain est profondément changeant, il a besoin de renouvellement.
Les pensées changent. Le corps change aussi, même si c'est plus difficile a voir.
C'est pourquoi le tatouage peut parfois devenir gênant.

Pour finir, je laisse parler le montage photo.

Posté par Petuliclic à 22:44 - Commentaires [133] - Permalien [#]

27 août 2014

Appel à témoin

Bonjour,
Je suis journaliste et je prépare actuellement un documentaire de 52 minutes sur les tatouages pour la chaîne de télévision Téva, l'émission Les dossiers de Téva, présentée par la journaliste Marielle Fournier.
Dans le cadre de ce documentaire, j'aimerais aborder le thème du détatouage. Pour cela, j'aimerais pouvoir suivre une personne qui voudrait se faire détatouer en raison de son travail (police, compagnies aériennes,...), ou une femme d'un certain âge (60-70 ans), qui a décidé d'effacer ses tatouages. Bien sûr, je comprends que le détatouage soit un sujet délicat, puisque le tatouage à enlever fait souvent référence à une période douloureuse ou à une personne passée, mais ces témoignages apporteraient un éclairage supplémentaire et très intéressant sur le détatouage.
N'hésitez pas à me contacter si vous souhaitez témoigner. L'idée serait de vous suivre lors des séances laser, et que vous expliquiez votre démarche. Je suis joignable au 06 52 55 50 01. Je serai ravie de discuter avec vous du documentaire et de vous donner plus de précisions. Le tournage du documentaire est prévu (idéalement) pour septembre, début octobre.
Bonne journée, et merci beaucoup pour votre aide,
Joanne Profeta
profetajoanne@gmail.com
33 6 52 55 50 01

Posté par Petuliclic à 13:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]

09 août 2014

James

Le verdict est tombé pour moi : mon tatouage ne vaut pas le coup d'être effacé : comme il est fait de beaucoup de couleurs rouges et oranges, les laseristes m'ont bien expliqué que même après 15 séances les couleurs (notamment le rouge) seront toujours la : donc même impossible à recouvrir. Je choisi donc de vivre avec, et quand je regarde les tatouages des autres je me dis que le mien n'est vraiment pas si mal. Je pense que quand on a un tattoo imposant comme moi on passe tous par une phase de "rejet" car c'est un élément nouveau de notre corps et il faut s'y habituer. Le mien je commence maintenant a l'apprécier dans sa singularité j'ai rencontré plusieurs autres tatoueurs qui m'ont dit qu'il était "cool", et je commence a penser à le compléter par d'autre tatous autour mais cette fois ci je vais bien faire attention et prendre le temps de choisir le bon artiste : je veux le meilleur! J'aime trop les tattoos et je compte en faire d'autres même si je devrais les cacher pour certains (je suis militaire). Voilà je souhaite bon courage a ceux qui auront le courage de se lancer dans cette entreprise au combien onéreuse et incertaine qu'est le détatouage au laser. Et réfléchissez bien avant : pour la majorité des cas, un detatouage précède souvent un recouvrement car c'est rare qu'il ne reste pas de traces. Bad ink je te trouve très courageux et je te souhaite d'atteindre ton objectif, bien que je trouve dommage d'effacer un maori c'est joli comme style pourtant... Bon courage longue vie a vous, kenavo. James.

Posté par Petuliclic à 15:36 - Commentaires [3] - Permalien [#]

17 juillet 2014

Nadège

Un an déjà!

Voici l'avancement de mes tattoos, j'ai pas mal réfléchi entre le fait de recouvrir ou de continuer le laser... Eh bien j'ai fait un cover sur le poisson que j'avais sur l'épaule, que je ne regrette pas. Par contre je continue le contour du zèbre malgré la lenteur.
Pour la rose sur la poitrine j'ai bcp souffert j'ai eue à chaque fois des phlyctènes qui ont rendu la peau très fragile, donc je pense que je vais en effacer une partie mais plus la rose je vais recouvrir par un tattoo que je veux depuis longtemps, (une empreinte de chien).
Et pour le rat je pense atténuer les ombrages et le contour.
Tout cela reste très long et douloureux sans vraiment de grands changements malheureusement.
Je suis dépitée mais je persiste je ne peux pas garder mes tattoos dans cet état. Dès la rentrée je rempille pour une année en espérant que j'aurai le résultat voulu.

Posté par Petuliclic à 20:25 - Commentaires [2] - Permalien [#]

16 juillet 2014

M.

Posté par Petuliclic à 19:42 - Commentaires [4] - Permalien [#]

29 mai 2014

Petimo

J'apporte des nouvelles, j'en suis à 9 séances, et j'ai l'impression que ça n'avance pas depuis la 5ème. Je ne comprends pas comment en 4 séances beaucoup d'encre est partie, et les 4 suivantes, c'est comme si je n'avais rien fait.
Je commence à deséspérer, un 2ème été à me camoufler. Je prie pour qu'il continue à pleuvoir!!!

La dermato à l'air confiante mais je me demande si elle sait vraiment ce qu'elle fait. Je lui ai demandé de faire les mêmes réglages qu'au début, elle ne veut pas prétextant qu'il n'y aura aucun effet (ah c'est sûr que vu le résultat aujourd'hui on risque gros.....). Elle pense que le tatouage va continuer à s'éclaircir durant l'été. J'ai décidé de faire une pause jusqu'à la rentrée prochaine, comme ça n'avancait pas j'ai fait 4 séances depuis janvier (je n'ai pas attendu 2 mois entre les séances). Il faut laisser le temps me dit la dermato, oui mais c'est long, et j'ai l'impression de jeter mon argent par les fenêtres!!

Je voudrais savoir comment se passe la suite pour nbol, Stolas et les autres? Avez vous cette effet de non efficacité des séances? C'est assez dur de voir le résultat stagner de séance en séance alors qu'au départ c'était super encourageant.

Au plaisir de vous lire,
Petimo

Posté par Petuliclic à 21:46 - Commentaires [31] - Permalien [#]

24 mai 2014

Giny ex-metoyou

A mon tour de vouloir laisser mon témoignage! Dieu sait qu'on peut se sentir seule quand on se lance dans cette entreprise de détatouage, quand beaucoup osent nous dire "fallait réfléchir avant!"

Mon Tatouage à moi vient d'avoir 10 ans. C'est le plus kitsh du monde, le plus Girly qui soit... Et je l'ai fait à un moment où j'étais amoureuse... "On n'est pas sérieux quand on a 17 ans".
Je l'ai adoré pendant 3 ans, toléré pendant 5, et je ne pense qu'à le faire retirer depuis 2 ans!

J'ai eu beaucoup de chance d'avoir un Centre spécialisé dans le Centre Ville de Lille, et d'obtenir le 1er rdv assez facilement.
Les "problèmes" que j'ai rencontrés lors de mon rdv-devis:
- J'ai la peau brune et je revenais tout juste de vacances (= encore bronzée)
- Les couleurs sont méga vives
- Le Tatouage fait à peu prés la taille de la paume de ma main
- Il est placé sur ma fesse

Nous voilà parti pour une dizaine de séances, mais pas avant 3 mois, le temps de récupérer ma couleur "normale" de peau.
Comme il est constitué de plusieurs "parties", il m'a été proposé d'en retirer la plus grosse (50€), ou la grosse la moyenne (80€), ou l'ensemble (100€)...
Sachant que le tatouage m'avait coûté 50€ à l'époque... Autant dire que j'ai fort réfléchi à la question...

6 mois plus tard, mon bronzage s'était "fâné", mais pas ma volonté de faire disparaître cette chose, alors je me suis lancée!
Bon point pour Dermomed de Lille: le Médecin qui vous reçoit au rdv-devis est celui qui vous suit tout du long. J'avais reçu une ordonnance pour de la crème anesthésiante (2 tubes, vu la surface!!), à appliquer au moins 1h avant l'acte douloureux.
Je ne suis pas méga sûre que ce soit efficace lol! Mais je ne tenterai jamais sans, juste au cas où ça endort quand même.
La douleur... comment décrire? J'ai lu un post précédent qui disait qu'il vaut mieux se faire tatouer 10x que subir une séance de détatouage... Ne nous leurrons pas: c'est exactement ça!!!!
Personnellement je l'ai vécu comme une EXPLOSION de chacun des pigments de mon tatouage... Elle y était pourtant allée "doucement", et était prête à ralentir la vitesse d'opération... Bref, la séance n'a duré que 5min environ (MEEEEERCII!) mais j'ai compté chaque seconde de ces 5 minutes!!

Les conseils pour la suite:
- éviter l'eau chaude
- passer de la crème cicatrisante bien grasse (type Avène) 2x/j et faire un pansement pour préserver la zone
- prendre rdv pour 8 semaines après

Les 2 premiers jours ont été délicats (m'asseoir ou m'allonger dessus n'était pas possible, la douche était ultra sensible) Mais rapidement je m'y suis fait!
Au bout de 10 jours le côté "rouge/mauve sang" a commencé à s'estomper, les contours du tatouage étaient moins boursouflé.
Au bout de 15 jours j'ai commencé à "peler" (je n'ai bien entendu pas touché aux pelures, juste accentué la crème) Le rouge est devenu rose pâle pendant quelques jours, puis de nouveau rouge mais bien moins vif.
J'ai continué la crème Avène 2x/j pendant bien un mois, puis je suis revenue à ma crème usuelle, puisque la texture et la couleur du tatouage étaient revenus à la normale.

8 Semaines plus tard:
Les 2 premières minutes du détatouage ont été pires que tout... Comme si ma sensibilité s'était encore accrue... HEUREUSEMENT j'avais une amie avec moi, qui m'a raconté des bêtises, et qui a donc rendu ces 5 minutes supportables.
Tout de suite après je me suis sentie bien, pas de sensation de brûlure ni rien. Après 24h c'était une autre histoire... Sensation de peau "à vif", il n'y a que la crème qui me soulage...
Et j'en suis là!
Bon courage et n'hésitez pas si vous avez des questions!!

Posté par Petuliclic à 09:04 - Commentaires [14] - Permalien [#]

20 février 2014

M.

Bonjour,
Début 2005, je me fait tatouer un "bracelet" au poignet droit.
C'est mon deuxième tatoo, je l'assume sans soucis jusqu'à quelques mois plus tard où je décide d'y ajouter 2 fleurs...
Je ne saurais dire si c'est de les avoir fait faire APRÈS et/ou leur dessin peu réussi (à mon goût) ; toujours est-il que depuis ce jour, je n'aime plus mon bracelet, au point de vouloir le faire effacer.
Je me renseigne une première fois sur internet: entre la douleur annoncée (une copinaute me dit préférer se faire taouter/piercer 10 fois en même temps plutôt qu'UNE seule séance de laser, gloups) coût/durée, j'abandonne l'idée.
Je me fait tatouée une 3ème fois en envisage sérieusement 2 autres dans les semaines/mois à venir tout en... me renseignant de nouveau sur le détatouage de mon bracelet!
Après de multiples recherches sur la toile appels passés à divers cabinet dermato, je trouve tant bien que mal UN dermato/centre laser à une petite heure de route de chez moi qui, miracle, pratique le détatouage!
RDV est pris pour le 22 mars prochain.
Pour autant, je continue mes recherches et tombe sur votre blog, les témoignages (bien que confirmant la notion de durée/coût douleur) sont encourageants ; les photos qui y sont associées encore plus!
Je suis plus motivée que jamais, MERCI.
M.

Posté par Petuliclic à 22:31 - Commentaires [11] - Permalien [#]

16 février 2014

Alice

Bonjour, grâce a ce blog j'ai décidé de sauter le pas !

J'ai commencer mon détatouage il y a maintenant 2 mois, et je suis très satisfaite, avant tout comme vous je faisais de nombreuses recherches sur les techniques, les lasers, les prix... j'étais retissante car il y avait très peu de photos et de témoignage sur la toile ! Surtout dans mon cas j'ai la peau foncée donc mon détatouage est plus compliqué.

J'ai 21 ans et j'ai réalisé que j'avais fais une bêtise... mais bon, passons les explications nous avons tous un peu les même raisons ...
C'est un gros détatouage il coûte 350euros la séance.

La première séance : la douleur n'est pas si terrible que ce que l'on veut nous faire croire, bien sûr avec la crème anesthésiante. La séance ne dure même pas 10minute, après j'ai eu un IMMENSE œdème ! VRAIMENT TRES MOCHE (gonflement etc...) qui est resté assez longtemps, j'étais un peu triste car je ne voyais pas vraiment les changements au début, mais au fil des semaines l'encre est sortie petit a petit.

La seconde séance (il y a une semaine) : je n'ai pas utilisé de crème anesthésiante, et la j'avoue, je pense que je peux accoucher les yeux fermer.
L'œdème est parti très vite, cela n'a pas beaucoup gonflé car selon ma dermatologue plus on fait de séances moins il y aura d'encre, moins on aura mal.
J'ai un peu l'impression de cicatriser en tâches brunes à certains endroits, ma dermatologue m'a confirmé que cela partait avec le temps et m'a prescris une crème a passer dans un mois.

Mon tatouage a été fait par un " professionnel " qui était en réalité un charlatan, heureusement car apparemment il n'a pas piqué profond, mais j'ai été voir un autre tatoueur par la suite au final ce tatouage avait été retouché 3 fois.

Que pensez-vous du résultat ?

Posté par Petuliclic à 09:27 - Commentaires [20] - Permalien [#]

05 février 2014

Mélanie

Bonjour,
Je reviens vers vous pour vous donner des nouvelles de mon détatouage. Comme je l'avais marqué dans mon premier message, j'ai changé de dermatologue (dermato Besançon).
J'ai commencé ma 1ère séance au CHU de Besançon et effectivement la séance et le résultat n'ont rien a voir avec les 5 séances que j'ai eu à Dijon.
J'ai envoyé un courrier à l'ordre des médecins pour dénoncer les pratiques du dermatologue qui m'a suivi.
Du coup, avec le bon laser la séance n'a rien à voir. En effet, je n'ai eu aucune cloque, ni de brûlure cependant le détatouage est toujours très douloureux !! mais bon faut souffrir pour faire disparaitre les erreurs du passé...
Le dermato m'a expliqué que le laser N-Yag Switched n'abimait pas la peau, il n'y aurait donc pas de cicatrice et le principe est de faire remonter l'encre en attaquant le derme et non l'épiderme.
Hélas à cause des séances passées, j'aurai quand même des cicatrices :(
C'est pour ça qu'il faut vraiment se renseigner des méthodes du professionnel ainsi que la machine utilisée. Ma première dermato a utilisé des machines qui effacent le tatouage en brulant la peau extérieur (en attaquant l'épiderme) : laser pulse ou laser de lissage CO2.
Du coup le dermato de Besançon ne sait pas combien de séance je vais devoir faire car la dermato de Dijon a beaucoup abimé ma peau. Il m'a dit entre 4 et 10 séances dur dur !!!
Bon courage à ceux qui se font détatouer et ceux qui projette de le faire ;)
Voici une photo de l'état de mon tatouage (on voit l'éclaircissement par rapport aux signes chinois que je garde et voit aussi les cicatrices :/ ).
A bientôt Mélanie

Posté par Petuliclic à 22:21 - Commentaires [22] - Permalien [#]

26 janvier 2014

Nadège

Photos 3 ème séance

Voici les dernières photos prises après 1 mois. Cela commence à coûter!!! Je recherche activement un bon tatoueur à qui cela ne dérange pas de travailler des covers.

Il faut que j'attende encore cinq mois après cicatrisation complète pour retatouer dessus.

Vivement l'été!

Posté par Petuliclic à 01:39 - Commentaires [60] - Permalien [#]

22 décembre 2013

Cyrille

Bonjour,

Mon histoire ressemble à celles de beaucoup d'autres.

La vingtaine, un esprit anti conformiste, l'envie de pas faire comme les autres. Bref un jour on se retrouve avec un tatouage sur la jambe, un modèle choisi sur un catalogue chez le tatoueur en 30 mn chrono, du grand n'importe quoi d'autant plus que le modèle choisi est grand ! Prise de risque maximale pour un 1er essai...Nous sommes en 2002 de mémoire.

Le temps passe, et lentement mais surement je me rend compte que le tatouage qui habille ma jambe devient de plus en plus pesant au point de finir par en avoir honte. Suffisamment honte pour ne plus vouloir me balader en bermuda en centre ville par exemple.
Arrive donc la phase de rejet : "je ne veux plus de ce tatouage !!" . Des recherches sur internet (nous sommes en 2008) me permettent de découvrir qu'on peut se faire detatouer par laser. Le hic c'est qu'à cette époque pas si lointaine les centres laser ou les dermatos équipés de tels appareils ne courent pas les rues. J'habite Lille et les seules adresses que je trouve sont sur Paris .
Je fouille les quelques forums qui en parlent. Ces forums sont, au 3/4 , remplis par des connards (excusez moi du terme ) qui ne font que moraliser, juger les gens qui veulent se faire detatouer avec des propos du genre "fallait y réfléchir avant ", "un tatouage c'est pour la vie et puis c'est tout" ou sinon des pessimistes du genre "un détaougae c'est hors de prix , ça fait hyper mal et ça marche pas ou peu, je connais le pote d'un pote qui a dit à un pote qu'un de ces potes avait fait un détatouage et ça n'a pas marché ". Je me retrouve donc entre ces "trolls " et les sites de centre laser loin de chez moi qui vantent le détaouage comme quelque chose de si facile que ça en paraît trop beau pour être vrai et donc qui me fait douter.

Au final je contourne le problème et j'opte pour le cover, je décide donc de recouvrir mon tatouage par un autre. Mon 1er tatoo étant déjà assez grand, les possibilités de le recouvrir sont assez limitées. En local je trouve un tatoueur qui travaille sur de l'aplat noir et je dois reconnaître qu'à l'époque ces tatouages me plaisent vraiment beaucoup l. Je me dis donc : "bingo ! Je vais joindre l'utile à l'agréable ". Je me fais donc recouvrir mon premier tatoo par un océan de noire hyper dense agrémenté de figures géométriques (flèches). Nous sommes tout début 2009. Malheureusement , une fois le nouveau tatouage placardé sur la jambe j'en arrive rapidement à trouver que tout ce noir, c'est limite indigeste, d'autre part la nécessité de couvrir un 1er tatoo a limité le choix de la forme et il m'apparaît donc que l'ensemble n'est pas assez longiligne à mon gout.

Début 2011 je continue donc dans l'escalade du "allez encore un peu d'encre , soyons fou !", je me retrouve donc à nouveau chez mon tatoueur pour allonger mon placard et donc le rendre plus longiligne. Ce jour là ni lui ni moins n'étions inspirés puisque le résultat (intermédiaire) est juste inutile, moche, peu inspiré bref c'est d'la merde.
C'est là que l'experience "détatouage " rentre dans ma vie. Cette tentative ratée d'allonger mon tatoo me fait dire "Stop on arrête les conneries pour de bon ". J'annule une autre seance prévue avec la tatoueur pour finir la merde commencée en étant persuadé qu'il sera impossible de rattraper correctement le truc. Je prends rendez vous avec un centre laser qui a ouvert entre temps sur Lille. La laseriste hallucine sur le potentiel chantier que pourrait representer mon detatouage , elle me fait d'ailleurs un tarif plutôt sympa (200€), je pense que face à mon "monstre " elle à eu de la compassion en se disant "lui il va en chier pendant 4-5ans " je vais pas trop alourdir son fardeau.
On commence par petites étapes pour tester la réaction, l'encre étant hyper dense il faut éviter les œdèmes.
Au départ le passage sur l'intégralité de la surface se faisait en 3 fois puis en 2 fois. J'ai fini ma 11ème séance début de cette semaine et il est question maintenant de le faire en 1 fois.
Dans l'absolu je dirais que j'ai douillé à mort, beaucoup plus que le tatouage, l'hyper densité et la taille de mon tatoo en étant la cause. J'ai eu très souvent de très grosse soufflettes remplies d'eau ou de sang ( des phlyctènes) de la taille d'une balle de ping pong voir de tennis avec pendant 1 semaine après séance la nécessité de me bander la jambe., de la tartiner de biafine ; d'être là à boiter comme un rescapé de guerre. Des matins où la jambe fraichement brûlée , engourdie par une nuit de sommeil se reveille à petit feu, une désagréable sensation lancinante dans la jambe pour se réveiller, que du bonheur ! Donc ça rend la chose très contraignante au quotidien. Sans volonté et sans être hyper motivé, honnêtement dans mon cas, impossible de supporter tout ça sur le long terme. J'en suis donc à 11 séances, la douleur s'atténue, il y a moins d'encre donc réactions moins importantes, les phlyctènes commencent à être plus petits (ça c'est vraiment cool pour le coup) et on va bientôt basculer avec ma laseriste sur 1 seule séance pour "lasériser "toute la zone tatouée, je commence donc à sortir du tunnel. Je pense que j'en ai encore pour 1an et demi, ma laseriste me parle d'1 an mais je préfère voir large pour pas être déçu.
J'ai oublié également de mentionner que ma jambe n'a pas pris le soleil depuis que j'ai commencé le laser (Septembre 2011), ça aussi c'est bien contraignant en été ! J'ai un super-plan pour ne pas exposer sa jambe au soleil tout en se mettant en bermuda si ça intérèsse quelqu'un !.
Il est important de savoir que d'un tatouage à un autre le résultat peut varier considérablement.Ma lasèriste m'indique que les tatouages multi-colores type Japonais c'est très compliqué à enlever car selon les couleurs cela nécessite de changer de laser et les pastels ne répondent pas forcément bien au laser . Elle m'a également fait part que des patients qui avaient des petits tatouages pouvaient être très résistants, plus résistant que le mien par exemple. Bref y a pas de logique inébranlable dans le détatouage !

La 2ème photo a été prise après 11 séances et 6 jours après la 11 séance ( je rentre dans la phrase où ça devient des croûtes ) , l'autre bien sûr c'est avant de commencer ce chantier de grande envergure ;-)

N'hésitez pas à me sollicitez les gens !

Cyrille

Posté par Petuliclic à 22:46 - Commentaires [26] - Permalien [#]